Dr Clown: je ne guéris pas, je soigne - Stefan Grippon
     
Dr Clown: je ne guéris pas, je soigne
« Je ne guéris pas, je soigne » présente le travail en milieu hospitalier des clowns de l'association éclats de l'île.
Chaque semaine, le mardi au CHU de st Denis et le jeudi à l’hôpital de Saint Pierre (île de La Réunion), les clowns interviennent dans les services de pédiatrie, médecine du nourrisson, grand enfant et adolescent et le service d’oncologie et hématologie pédiatrique. Ils aident les enfants et leur famille à faire face à la maladie et à l’hospitalisation. Véritable soin de vie, les spectacles « sur mesure » que prodiguent ces clowns-docteurs sont de véritables piqûres de joie, de rire et de rêve, pour les enfants, leurs proches et toute l’équipe soignante.
L’hôpital n’est pas une scène comme les autres. Aussi ces interventions demandent-elles des compétences et un savoir faire particulier. Les comédiens recrutés ont été auditionnés et sélectionnés par les équipes du Rire Médecin. Tous ont reçu une formation initiale de plusieurs semaines, tant sur le plan artistique, que sur le cadre spécifique de l’hôpital, son fonctionnement, ses règles d’hygiène et surtout la « prise en charge » particulière des patients.
Toutes les journées commencent par des transmissions avec une personne de l'équipe soignante qui parle de chaque enfant à visiter (sa maladie, son évolution, l'humeur du jour, etc...) ce qui permettra d'adapter chaque spectacle en tenant compte de ces informations.
Les interventions se font toujours en duo, comme le veut la tradition clownesque, pour une plus grande efficacité comique. Cela aide à rester créatif dans les improvisations mais aussi à mieux vivre les moments plus difficiles. Cela facilite aussi la mise en scène de l’enfant et lui permet d’adopter la place qui lui convient le mieux (rester spectateur ou participer au jeu). Avec les nourrissons et les très jeunes enfants, les clowns sont souvent sollicités pour faire diversion pendant les soins.
Les "clowns à l'hôpital" existent depuis dix ans à la Réunion. Leur travail auprès des enfants, des parents, du personnel soignant est reconnu par tous. Malgré cela ils sont toujours à la recherche de financement pour pouvoir pérenniser leur action.


Top